TV5000

Les mémoires de guerre.

Les autres films sur le sujet :

10 minutes : Le bombardement du viaduc de Morlaix (Extrait3)

14 minutes : L’arrivée des Allemands à Brest (Extrait 2)

Réalisateur(s) : Dam’

Réalisateur(s) : Lionel Philippot

Réalisateur(s) : Yann Trellu

Laisser un commentaire sur ce film

D'autres films sur d'autres sujets :

 

Toutes les infos sur le film

Jen Vautier témoigne de l’action du groupe des éclaireurs de France de Quimper dans la libération de Quimper et de Crozon. Paroles sans concession, marqué par un ressentiment anti-américain, ce témoignage montre la difficile cohabitation entre les résistants et l’armée américaine. Considérés comme nécessaire, pour leur connaissance du terrain, les Américains utilisent les résistants en mission de reconnaissance, mais sans leur reconnaitre un statut militaire complet. A Telgruc, les résistants trop avancés, les Américains mal renseignés sur la position du front, bombardent le village dans lequel se trouve des résistants, des civils et des troupes américaines.

Le clan des éclaireurs de Quimper qui a payé un lourd tribut à la guerre a été cité à l’ordre de l’Armée et son fanion décoré de la Croix de guerre avec palme fin 1944. Le mouvement ayant été interdit en zone occupée le clan entrera dans la clandestinité. Il regroupait une vingtaine de jeunes âgés de 16 à 18 ans qui ont participé aux actions : renseignement et rapatriement d’aviateurs puis, après le Débarquement, sabotages de voies de communication, puis guerre ouverte.. Trois seront tués par les allemands à la ferme de Guellen à Briec le 27 juin 1944, trois autres périront à Telgruc. Une allée des éclaireurs a été inaugurée le 28 juin 2003. Cette stèle au cœur de Quimper rappelle ainsi le souvenir d’un des clans scouts les plus engagés contre l’occupant. Sur un groupe de 20, 17 recevront la croix de guerre, dont René Vautier, cinéaste engagé connu plus tard pour son action contre l’anticolonialisme et plus jeune médaillé de France. Trois recevront la médaille militaire, dont Albert PHILIPPOT, qui après avoir commandé la résistance du secteur de Quimper fin 1944, poursuivra la guerre en 1945 comme lieutenant colonel en Allemagne à la tête d’un régiment de force coloniale.

Commentaires

Réagir à cette vidéo

Nous contacter

Contenus

yeezytrainer yeezy boost 350 ua yeezytrainer yeezy boost 350 ua yeezytrainer yeezy boost 350 ua yeezytrainer yeezy boost 350 ua

yeezy boost 350 for sale yeezy sply 350 yeezy 350 for sale yeezy boost 350 for sale yeezy sply 350 yeezy 350 for sale yeezy boost 350 for sale yeezy sply 350 yeezy 350 for sale yeezy boost 350 for sale yeezy sply 350 yeezy 350 for sale